Une statue morte

par Anna BORRAS

Une statue morte

« Mon fils m’avait fait la confidence que la bague de fiançailles se trouvait coincée au doigt d’une statue, qu’il avait mis au doigt de la statue qui a refermé son poing pour qu’il ne récupère pas la bague. »

Le mariage s’était très bien passé, mon fils s’était marié à une femme splendide.Tout le monde se coucha, le silence régnait dans la grande demeure que j’avais louée avec mon mari. J’entendis à un moment un bruit étrange qui provenait du couloir... Puis je me rendormis en disant que c’était tout simplement des gens qui allaient se coucher.

Tout était calme dans la maison mais un bruit étrange provenait de la chambre des mariés... J’y allai avec mon mari, qui était en train de dormir profondément... On ouvrit la porte et on vit la mariée, en pleurs, sur notre fils qui était en sang...J’étais si choquée que je tombai dans les pommes...

Mon mari me réveilla brutalement et me raconta l’histoire... Mon fils et ma belle-fille avaient entendu un bruit qui se rapprochait de plus en plus de la chambre... Puis elle avait vu une silhouette rentrer dans la chambre, et se diriger vers mon fils. Elle était grande et elle criait des bruit bizarres. Elle avait commencé à poignarder mon fils qui criait de toutes ses forces puis la silhouette était partie quand nous étions arrivés dans la chambre.

Ce que mon mari venait de me dire me mit hors de moi et j’étais terriblement triste de perdre mon fils. Mon fils venait tout juste de se marier qu’il était déjà mort... Sur le lit à côté de mon fils se trouvait une bague. Oui, la première bague qu’il devait offrir à sa femme. Je me posai plusieurs questions : comment la bague s’était-elle retrouvée là, vu quelle était au doigt de la statue ?

Laure CARDOIT et Tanya HALE