Séquence 3 : la métamorphose

Vous trouverez dans cette sous-rubrique les textes sur la métamorphose écrits par les 6°C et E à partir du sujet suivant :
"Vous venez de terminer la séquence sur les Métamorphoses d’Ovide et cela vous obsède... Ce matin, vous vous réveillez et quelque chose d’étrange semble s’être produit... La métamorphose a déjà commencé..."


Articles de cette rubrique

  • Le sagittaire

    par Sandrine BAZILE

    Un matin en me réveillant, je ne me sentais pas très bien : j’avais mal partout, tout à coup ma jambe se transforma en jambe de cheval ; elle était blanche, puis l’autre devint blanche aussi.
    Tout à coup une queue poussa, elle était si longue que je m’y pris les pieds. De plus, des ailes blanches (...)

  • Le griffon

    par Sandrine BAZILE

    Un matin Azise était dans son lit : il avait très mal dormi car il avait transpiré , il avait mal vraiment partout et commençait à avoir des poils sur tout le corps d’une couleur jaune. Il se dit que c’était à cause de son voyage en Égypte. Une malédiction sans doute due à son séjour prolongé dans une (...)

  • Pegase

    par Sandrine BAZILE

    Après une nuit agitée, je commençai à ressentir plusieurs douleurs dans tout mon corps. Comme tous les matins, j’allais à la salle de bain pour me laver, me brosser les dents… quand soudain je me vis dans le miroir : mes bras amplifiés jusqu’à devenir des ailes, une longue queue qui trainait à terre (...)

  • La licorne

    par Sandrine BAZILE

    Je me réveillai, ce matin là avec un mal de tête dont je ne pouvais me débarrasser. Je me dis que ce n’était que passager, mais petit à petit une bosse se forma sur ma tête et mes pieds devenaient de plus en plus durs. La bosse ressortait de ma tête au fur et à mesure que la journée passait et bientôt (...)

  • Le sagittaire

    par Sandrine BAZILE

    Un matin quand le soleil arriva, je me réveillai. J’avais très mal aux jambes. J’avais l’impression de ne plus être moi-même. J’avais l’impression d’avoir le corps d’un animal. Soudain j’aperçus une petite queue qui poussait petit à petit. Je compris très vite qu’il se passait quelque chose d’anormal. Puis (...)